La Fierté dans la Capitale s’engage à continuer de prendre les mesures nécessaires pour enrayer la transphobie

La Journée du souvenir trans est une journée de deuil qui commémore les personnes qui ont perdu la vie à cause de la violence transphobe. La Fierté dans la Capitale est aujourd’hui en deuil pour la douleur que les membres de notre communauté endurent, faisant l’objet de traumatismes, d’oppression, de problèmes de santé, d’abus et de harcèlement.

Au Canada, plus du tiers des jeunes trans ont déclaré avoir été physiquement menacés ou blessés au cours de la dernière année et 65% d’entre eux ont été victimes de violence de la part d’un-e partenaire intime. Pour les personnes trans de couleur, la violence et la discrimination sont encore pires: à l’échelle mondiale, 84% des personnes trans qui ont été assassinées en 2017 étaient racialisées.

La Fierté dans la Capitale s’engage à continuer de prendre les mesures nécessaires pour enrayer la transphobie sous toutes ses formes. Nous célébrons la résilience des personnes trans et la diversité des genres à travers le monde et continuerons à créer des espaces où les personnes trans et de genres divers peuvent s’exprimer sans craindre la violence ou le harcèlement.

La Journée du souvenir trans (TDOR, en anglais) est une commémoration annuelle qui a lieu le 20 novembre et qui rend hommage à la mémoire des personnes qui ont perdu la vie suite à des actes de violence anti-trans.

CONTACT:

Tara Paterson, Vice-présidente | tara.paterson@ottawacapitalpride.ca

-30-